lundi 8 juillet 2013

Festival off d'Avignon 2013

Suite au succès de 2012, nous avons remis le couvert pour l'édition 2013, l'année de mes dix ans de scènes.

Des salles pleines quasiment tout les soirs © Nadine Arnoux
Avec l'équipe  © Patrick Jaubert

Pour l'édition 2013, on avait gardé le même théâtre, la même heure mais nous jouions uniquement les jours impairs. La fréquentation et le bouche à oreille se faisait de plus en plus dense. Le spectacle était aussi presque le même, il avait évolué en fonction de l'actualité et s’appelait, pour l'occasion "Guillaume Ibot cent voix au festival off"

Cette édition fut tout de même plus difficile que la précédente : j'avais également prévu une tournée les jours pairs, ce qui faisait que j'étais à moitié dans le festival, à moitié en tournée et que la fatigue était doublement épuisée. J'avais même attrapé un rhume à cause de la climatisation la première semaine où je jonglait entre extinction de voix et médicaments.

Dans la loge avant de jouer © Nadine Arnoux
Dans la rue en train de tracter © Nadine Arnoux
Mais c'est grâce à cette édition du festival off d'Avignon que j'ai pu rencontrer les responsables du Théâtre de Ménilmontant de Paris où je me produis régulièrement depuis. Ainsi les efforts et l'investissement physique fournis n'étaient pas en vain.

Le public m'a fait un bon retour de cette édition également.

L'affiche de cette année-là a également été réalisée par Julie Benoit :



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Vous pouvez laissez un commentaire, c'est toujours sympa de vous lire...